ORAN- La sélection algérienne de football donnera la réplique mardi (20h00) à son homologue du Nigeria au stade "Miloud Hadefi" d’Oran, en match amical avec comme mot d'ordre vaincre et convaincre.

Quatre jours après avoir gagné dans la douleur contre la Guinée (1-0) dans le même stade de la capitale de l’Ouest du pays, les Verts tentent de rééditer le même coup, mais cette fois-ci avec la manière.

En effet, la précédente sortie des camarades d'Islam Slimani, le "sauveur" des verts vendredi passé, n'ont pas rassuré, malgré qu’il s’agissait d’un simple match amical.

Leur prestation a suscité des inquiétudes parmi leurs fans, même si l'entraineur national, Djamel Belmadi, a tenté, en conférence de presse ayant suivi cette partie, de tempérer les ardeurs en soulignant qu’il s’attendait lui-même à ce que ses poulains ne rendent pas une copie de premier ordre.

Et pour cause, Belmadi a choisi pour la circonstance d’aligner un onze manquant sensiblement de cohésion, vu que la majorité des joueurs choisis pour débuter la rencontre n’ont pas l’habitude de se produire ensemble.

D’ailleurs, la prestation de l’équipe nationale s’est nettement améliorée en deuxième période lorsque le coach a fait appel aux titulaires habituels, à l’image du trio d’attaque Slimani-Belaïli-Mahrez, et le milieu de terrain Zerrouki. Des changements qui ont donné leur fruit permettant au "Club Algérie" de l’emporter, signant par là même sa quatrième victoire de rang.

De quoi donc pousser Belmadi et ses protégés à croire à une nouvelle série d’invincibilité après que leur première a été stoppée en janvier dernier à l’occasion de la Coupe d’Afrique des nations-2022 au Cameroun. Ce fut la Guinée équatoriale qui avait réussi à mettre un terme à pas moins de 35 matchs sans défaite des Algériens.

Contre le Nigeria, les coéquipiers de Riyad Mahrez espèrent naturellement poursuivre dans leur nouvelle dynamique de victoires. Néanmoins, la mission ne sera pas du tout facile contre des Super Eagles qui vont aborder le rendez-vous avec un esprit de "revanchards".

C’est du moins ce que prédit l’entraineur national, Djamel Belmadi, faisant allusion aux deux dernières rencontres des deux formations soldées par des victoires de sa bande.

Belmadi sait pertinemment d’ailleurs que cette rencontre n’aura rien d’amical pour son adversaire du jour, et que ce dernier fera tout pour prendre sa revanche et pourquoi pas rééditer son exploit de sa dernière apparition à Oran quand il avait étrillé les Fennecs (5-2) en 2005 dans le cadre des éliminatoires du Mondial de l’année suivante.

"Contre le Nigéria, ce sera un autre match. C’est une équipe qui n’est pas à présenter, étant donné qu’elle est l’une des meilleures en Afrique. Je suis persuadé qu’ils viendront avec un esprit revanchard, vu que nos deux dernières confrontations étaient à notre faveur’’, a déclaré Belmadi à l’issue du match face à la Guinée, comme pour prévenir ses capés.

IN.APS.


Ajouter un commentaire

Security code Actualiser

à la une

novembre 30,2022

Comme annoncé dans notre précédente édition, l’horizon semble bouché du côté du Milan AC...

novembre 29,2022

«Il n'y a aucune négociation avec l'Inter Miami » Le démenti du clan Messi est on ne...

novembre 29,2022

Chelsea, Arsenal et Liverpool veulent le «crack algérien » Si cela venait à se confirmer, ce...

novembre 29,2022

La signature de Slimani au centre d'un improbable imbroglio Arrivé au Stade Brestois en...