Une compétition où il s'est révélé match après match, s'imposant comme un titulaire en puissance dans l'entrejeu de l'équipe chapeautée par Djamel Belmadi. Ce, malgré son jeune âge (il avait 21 ans à l'époque). Véritable sensation durant ce mois de compétition, Bennacer a même été élu meilleur joueur de la CAN 2019. Il faut dire que ses qualités comme ses prestations de haut niveau ne sont pas passées inaperçues. L'ancien joueur d'Arsenal a apporté aux Fennecs son panache, son agressivité, mais également sa bonne lecture du jeu, sa capacité à répéter les efforts et à se dépouiller pour son équipe. Le tout en faisant le liant entre le milieu et l'attaque ou encore. Le footballeur né en 97 s'est parfaitement intégré au sein d'une sélection où on croit beaucoup en lui. C'est ce que nous avait confié il y a quelques mois Sofiane Feghouli, avec lequel il évolue chez les Verts. L'OL PEUT S'EN MORDRE LES DOIGTS «Ismaël a une histoire bizarre. Ça faisait un petit moment qu'il était en sélection, mais il avait peu joué avant la CAN. Mais nous qui nous entraînons avec lui, on le connaissait depuis longtemps. On savait qu'il avait un vrai talent. Il fallait juste lui faire de la place au milieu de terrain pour lui donner l'occasion de jouer. Avec les méformes et les mauvaises performances des joueurs qui étaient en place à son poste, Djamel lui a donné sa chance et il a su la saisir. Il l'a fait de fort belle manière. Isma c'est un petit-frère, un gars équilibré dans sa tête. C'est quelqu'un qui peut vraiment aller au très haut niveau. Ce qui lui arrive est tout à fait normal. Il a faim et il a envie de montrer qu'il est un grand joueur. J'espère qu'il aura un avenir encore meilleur que le mien ou celui des joueurs qui ont la trentaine bientôt. J'espère qu'il fera une grande carrière, qu'il jouera dans les meilleurs clubs du monde. Nous on sera toujours ses premiers fans. On le supportera toujours. J'espère qu'il va rendre heureux tous les Algériens et surtout sa famille». En plus de la CAN, Ismaël Bennacer devait aussi gérer son avenir personnel. Avec la descente d'Empoli, un départ était d'actualité. Il l'était encore plus après son excellent tournoi. Rapidement, l'Olympique Lyonnais s'était positionné. Florian Maurice appréciait particulièrement le profil du joueur. Mais il était bien le seul à Lyon puisque Juninho (directeur sportif) et Sylvinho (entraîneur à l'époque) n'étaient pas convaincus et ont préféré miser sur Thiago Mendes, qui n'est plus que l'ombre de lui-même. Pourtant, un profil à la Bennacer aurait fait le plus grand bien aux Gones cette saison. De quoi avoir des regrets...Mais cela a profité à l'AC Milan. Les Lombards l'ont fait signer le 4 août dernier. « L'AC Milan (le club) annonce la signature d' Ismaël Bennacer de l'Empoli FC. Le milieu de terrain algérien a signé un accord jusqu'en 2024 avec les Rossoneri ». Et les Italiens, qui l'ont acheté pour environ 16 millions d'euros selon la presse italienne, peuvent se frotter les mains car ils ont réalisé un très joli coup. Attention aux cartons !

Comments are now closed for this entry

à la une

octobre 02,2022

          ALGER - A 103 jours du coup d’envoi du 7e championnat d’Afrique des nations...

septembre 28,2022

          Stade Miloud-Hadefi d’Oran, affluence record, arbitrage tunisien de Mehrez...

septembre 27,2022

            ORAN- La sélection algérienne de football donnera la réplique mardi...

septembre 27,2022

            Bougherra : «Mon principal souci est de voir certains partir à...