Un véritable coup de tonnerre. La Juventus Turin a annoncé la démission d'Andrea Agnelli et l'ensemble de son conseil d'administration, dans un communiqué évoquant notamment "des questions juridiques et techniques/comptables en suspens". Invité de l'After Foot ce lundi, le spécialiste du football italien Johann Crochet a expliqué quelles étaient les raisons qui ont poussé à ce coup de théâtre.

Une enquête en cours soupçonnant les bilans

Le spécialiste avoue d'abord que "personne ne s'attendait" à une telle décision en Italie. Selon lui, cette démission massive des dirigeants turinois serait liée à une enquête ouverte par le parquet de Turin et la Consob, qui régule la bourse italienne. La Juve étant cotée en bourse. Ces deux administrations ont émis de sérieux doutes sur les bilans financiers de la Juventus. Les récentes double transactions pratiquées par le club bianconeri sont dans le visteur des autorités. Les valeurs de celles-ci auraient été gonflées par l'administration afin d'améliorer les bilans financiers de manière artificielle. Dans son communiqué, le club turinois reconnaît d'ailleurs qu'il est question de "soi-disant 'manœuvres salariales' des exercices 2019/2020 et 2020/2021" ajoutant que "la complexité de tels profils sur des éléments de valorisation peut faire l'objet d'interprétations différentes".

Des salaires différés et un "papier qui ne devrait pas exister"

Autre problématique évoquée par Johann Crochet, celle des reports de 4 mois de salaires durant la période COVID. La Juventus ne s'était pas montrée très clair concernant la date ultérieure de paiement ou bien le montant finalement touché par les joueurs une fois la période compliquée traversée. "On ne sait pas vraiment quelles ont été les sommes reversées, pour les joueurs qui sont partis, ceux qui sont restés...", indique le spécialiste du Calcio. Dernier élément posant problème: le contrat de Ronaldo. Un papier aurait été signé par le joueur et le club, précisant que son salaire avait été différé mais sera totalement payé. Ce même papier n'a "pas été annoncé clairement" ajoute Johann Crochet. Un papier déjà évoqué par Calcio et Finanza en décembre 2021, nommé par un dirigeant juventini sur écoute comme "le papier qui ne devrait pas exister". "Le jour où ils trouveront ce papier, ils nous sauteront tous à la gorge", aurait-il alors ajouté.


Ajouter un commentaire

Security code Actualiser

à la une

janvier 31,2023

L'édition 2023 début février à El-Oued L'édition 2023 du Championnat National ...

janvier 30,2023

Le match de demi-finale qui opposera la sélection nationale à son homologue du Niger ce mardi au...

janvier 30,2023

Au total 15 stations ont été fixées à Oran pour assurer le transport des supporters de la...

janvier 30,2023

La sélection du Niger, auteur de deux belles performances contre le Cameroun (1-0) et le Ghana...

janvier 29,2023

Abdou : «Je félicite mes joueurs et l'équipe du Sénégal »  Le sélectionneur...

Journal en PDF

Archives PDF

Publicité