Le Qatar a noué différents partenariats avec ses pays voisins dans le cadre de l'organisation de la Coupe du monde (20 novembre - 18 décembre), en particulier pour des navettes quotidiennes en avion. L'hôte de la compétition ne sera pas le foyer de tous les fans, l'offre de logements étant insuffisante pour le 1,2 million de personnes attendu. Les États voisins du Qatar accueilleront une partie des supporters tout au long du Mondial. Plus de 160 vols par jour, soit plus d'un avion toutes les 10 minutes, devraient leur permettre de faire l'aller-retour dans la journée pour assister aux matches : « La neutralité carbone mise en avant par les organisateurs n'est pas une réponse à l'urgence climatique et doit être considérée comme du greenwashing », a estimé pour L'Obs Jean-François Julliard, le directeur général de l'association Greenpeace France. Les émissions de gaz carbonique pendant la Coupe du monde 2022 sont estimées à 3,6 millions de tonnes de CO2. Ce chiffre pourrait s'envoler avec les navettes.


Ajouter un commentaire

Security code Actualiser

à la une

novembre 30,2022

Comme annoncé dans notre précédente édition, l’horizon semble bouché du côté du Milan AC...

novembre 29,2022

«Il n'y a aucune négociation avec l'Inter Miami » Le démenti du clan Messi est on ne...

novembre 29,2022

Chelsea, Arsenal et Liverpool veulent le «crack algérien » Si cela venait à se confirmer, ce...

novembre 29,2022

La signature de Slimani au centre d'un improbable imbroglio Arrivé au Stade Brestois en...