Une petite révolution. En devenant streamer durant cette Coupe du monde, Luis Enrique a cassé les codes d'un football souvent lisse et dont le temps de parole se cantonne aux conférences de presse. Des temps de parole qu'affectionne peu le sélectionneur espagnol, qui a donc décidé de passer en live sur Twitch plusieurs fois par semaine, afin de répondre aux questions des supporters, toujours plus nombreux à chaque rendez-vous.

Luis 'Padrique' et ses 600 000 viewers

Dès son premier stream, ils étaient près de 600 000 viewers, certains aidant l'entraîneur catalan à comprendre le fonctionnement de la plateforme. Luis Enrique et la fédération ont pourtant mis le budget afin que ces temps d'échange quasi-quotidiens se passent dans les meilleures conditions: un ordinateur, deux écrans, un casque avec micro, une webcam... Une façon pour celui qui est désormais surnommé "Luis Padrique" (contraction de Padre, père en espagnol, et Enrique) par les internautes de s'affranchir des médias traditionnels contre qui il s'agace si souvent mais aussi d'être plus proche des supporters. Un moyen aussi de redorer son image, lui qui est fréquemment raillé par la presse madrilène, afin de créer un lien affectif à travers une "autre version de Luis Enrique".

Un moyen de contourner la presse

"Je ne lis pas la presse, non pas parce que je ne la respecte pas, mais parce qu'elle ne dispose pas de toutes les informations, a-t-il expliqué dans son stream de lundi. J'ai tellement d'informations que je ne peux pas être affecté par ce que dit quelqu'un qui parle à partir de sensations ou de sentiments. Le métier de journaliste est très différent du mien. Je la respecte au plus haut point, mais il s'agit d'analyser a posteriori, après avoir connu le résultat." Ainsi, le Luis Enrique plus intime qui se dévoile sur Twitch répond à toutes les questions, "même celles qui, si elles avaient été posées en conférence de presse, auraient valu un retrait d'accréditation par le commissaire en poste" écrit le journaliste David Bernabeu dans un édito publié sur Sport. Le média catalan et d'autres suivent d'ailleurs attentivement chacun de ses livestream et le commentent en direct sur son site.


Ajouter un commentaire

Security code Actualiser

à la une

janvier 31,2023

L’entraineur de la sélection du Niger A, Jean-Michel Cavalli, qui a déjà entrainé la...

janvier 31,2023

Un dispositif sécuritaire impressionnant a été déployé par le service de sécurité de la...

janvier 31,2023

L’accès au stade Miloud-Hadefi à l’occasion de la première demi-finale du Championnat...

janvier 31,2023

La finale aura lieu à 20h30 La finale du Championnat d'Afrique des Nations TotalEnergies («...

janvier 31,2023

Karim Haggui : «Les supporters algériens ne sont pas faciles et créent une grande pression. Je...

Journal en PDF

Archives PDF

Publicité