EN : Tout sur Petkovic !

Equipe Nationale  

Ça y est, l’équipe nationale a un nouvel entraineur, il s’agit de Vladimir Petkovic. Comme annoncé par nos soins dans notre dernière édition, l’accord avait été conclu entre les deux hommes au terme de plusieurs rounds de négociations.

C’est jeudi matin finalement que l’annonce a été faite par la Fédération, après quelques hésitations de la part du clan du nouveau coach, qui a hésité une dernière fois à cause de quelques interrogations liées à l’impôt sur le revenu. Le clan Petkovic voulait savoir de quelle manière leur client allait devoir s’en acquitter, avant d’être rassuré par Sadi qui leur a fait savoir que des entraineurs suisses sont déjà passés par notre pays et n’ont pas eu ce genre de souci (exemple de Geiger qui a déjà bossé avec Sadi à l’Entente). Après avoir été rassurés par la FAF, les représentants de l’entraineur ont donné leur accord définitif, ce qui a permis à la FAF de faire l’annonce en début d’après-midi. L’arrivée de Petkovic a enthousiasmé le public algérien qui savait déjà des choses sur son parcours à la tête de la Nati, un passage réussi qui a duré 7 ans, mais un crochet du côté de Bordeaux qui fait douter. Il s’agit peut-être du passage obligé qui allait permettre au coach de passer 2 ans sans coacher et d’être ‘’sauvé’’ par cette offre de la FAF, qui a pu s’offrir le coach charismatique voulu à  moindre coût. En effet, après ses 325 000 euros à la Nati, 280 000 à Bordeaux, Petkovic accepte de relancer sa carrière chez les Verts avec un contrat de 28 mois pour 135 000 euros/mois, soit environs 73 000 au-dessous du salaire perçu par l’ex- coach Djamel Belmadi.

 

Primes et objectifs

La FAF pense donc avoir fait une bonne affaire, mais des dépenses il y en aura en cas de qualification aux différentes compétitions ; une qualif’ au Mondial fera gagner au coach l’équivalent de 3 salaires en plus, puisque les deux parties se sont entendues sur une prime de 400 000 euros, 100 000 de plus que ce que Belmadi aurait touché en cas de qualification. Le contrat, quant à lui, est fractionné en deux, deux parties liées aux objectifs  assignés. Le président de la FAF a conclu que le contrat de l'ancien entraîneur du club italien de la Lazio Rome arrivera à terme le 31 décembre 2025, comme première étape, période qui verra la fin des qualifications de la Coupe  du monde 2026. Si Petkovic parvient à qualifier l'équipe au Mondial, le contrat sera automatiquement prolongé jusqu'au 31 juillet 2026 avec les mêmes termes et conditions. Dans le cas contraire, le contrat sera résilié d'une manière unilatérale sans indemnisation aucune, la FAF a donc tout fait pour préserver ses intérêts et ceux de l'équipe nationale.

 

La CAN 2025 sans pression

Le plus étonnant dans le contrat, c’est l’objectif assigné pour la CAN 2025. Le clan Petkovic a souligné les mauvais résultats lors des deux dernières éditions et les deux sorties prématurées de la CAN par l’EN de Belmadi, une tournure des événements qui devrait épargner leur client. Petkovic a demandé à ce que la FAF ne soit pas très exigeante au Maroc. Après un échange, les deux parties sont entendues sur un huitième de finale, mieux qu’en Côte d’Ivoire et aller le plus loin possible ensuite.

 

3 semaines en Algérie

Dans ce feuilleton de négociations, il était question d’évoquer le volet résidence. Beaucoup de choses ont été dites et écrites sur la résidence de Belmadi au Qatar, loin de ce qui se passait à l’échelle locale, il n’assistait pas aux matchs du championnat et était loin de la réalité du football algérien, un tort qui lui a été reproché par les observateurs, ce qui a amené Sadi à aborder le sujet avec le nouveau coach, auquel il a exigé de venir s’installer dans notre pays, et les deux parties se sont donc mises d’accord pour que le coach vienne passer 3 semaines sur 4 chaque mois durant toute la période de son contrat. Sauf, dans le cas où il serait en mission en dehors du pays. Mieux, Sadi s’est entendu avec lui pour participer aux prochains ateliers pour la reconstruction du football national, ce qui lui permet d’être plus impliqué dans la gestion du football local, de la DTN, et de son équipe et même de l’équipe locale à travers sa présence continuelle dans les stades de la République pour relancer la concurrence et pousser un maximum de joueurs locaux à rejoindre l’EN A.

laissez un commentaire





étiqueter

Admin

Editeur/Créateur

Supporters, meilleur journal sportif en Algérie

Réseaux sociaux

Suivez-nous sur Facebook

See All Trends

Article Lié

Djelid : «Petkovic est le bon choix, j’en félicite Sadi»
Equipe Nationale

1.5k
25


C’est l’un des rares entraineurs algériens formés en Suisse, il a travaillé dans des clubs dans ce pays dont les Young Boys de Berne, où il a côtoyé Petkovic. Ismaël Djelid puisque c’est de lui qu’il s’agit avoue avoir de l’admiration pour les compétences du nouveau sélectionneur national...


EN : Tout sur Petkovic !
Equipe Nationale

1.5k
25


Ça y est, l’équipe nationale a un nouvel entraineur, il s’agit de Vladimir Petkovic. Comme annoncé par nos soins dans notre dernière édition, l’accord avait été conclu entre les deux hommes au terme de plusieurs rounds de négociations.

C’est jeudi matin finalement que l’ann...